Créé en 2008, le Ballet des Zigues est né de la rencontre entre Julie Patois, chorégraphe et danseuse contemporaine, et Julien Caullireau, musicien batteur-percussionniste et de leur envie d'explorer une écriture mixte et commune, dans laquelle chorégraphie et musique s'entremêlent. Dans leurs expérimentations et créations choré-sonores, sous de multiples formes, le geste musical danse et le corps mouvant compose rythmes et mélodies. La compagnie explore depuis 2013 d'autres croisements, entre la danse, la musique et la création graphique et vidéo.

C'est aussi un regard poétique et burlesque sur le quotidien, sur notre rapport aux objets, sur la frontière parfois ténue et mouvante entre l'être et l'avoir que la compagnie développe à travers chacune de ses pièce. Après Zoôn, pièce sur le corps animal, la Boîte et Main d'oeuvre s'attachent au monde industriel et à la mécanique des corps. Les décors minimalistes, bruts mais non moins stylisés laissent toute sa place à l'imaginaire du spectateur et s'adaptent à tout type de lieu, que ce soit en salle et en rue. Car le Ballet des Zigues tient à investir des lieux non conventionnels, tout autant pour être accessible à tout type de public que pour s'imprégner d'espaces habités, et en retour les investir d'une poésie nouvelle.

En continuité avec cette démarche chorégraphique, la compagnie développe des actions auprès des publics qui croisent pédagogie et performance dans des lieux public, comme Percu Ballet Bitume ou T.R.U.C.S - lors desquels des amateurs sont invités, aux côtés des professionnels, à devenir à leur tour les interprètes, dans des lieux publics, d'une création musico-dansée.

> l'équipe